Notre corps est constitué à 60-70% d’eau; elle est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, la régulation de la température interne, le transport sanguin d’éléments indispensables, l’élimination des déchets et toxines …

La déshydratation, lorsque le corps manque d’eau, est l’un des premiers facteurs de risque d’accident en sport : crampes, tendinites, élongations … En effet, les échanges cellulaires se font moins bien et l’élimination des toxines est moins efficace. Elle entraine aussi une baisse de la performance sportive, baisse proportionnelle à l’état de déshydratation.

C’est un facteur de risque important d’accident de désaturation pour le plongeur: le sang, plus concentré, n’assure pas une aussi bonne élimination de l’excès d’azote accumulé pendant la plongée. Par ailleurs dans la maladie de décompression, les bulles à l’origine entrainent une augmentation des pertes (par augmentation de la perméabilité capillaire), c’est pourquoi la rehydratation est un élément important de la prévention et du traitement de l’accident de décompression.

© CIBPL-FFESSM 2021 Tous droits réservés.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?