Fiche 03 – Principe de compensation

Fiche 03Le but de la compensation des détendeurs est de rendre leurs performances indépendantes de la variation de la Haute Pression pour le premier étage et de la Pression Intermédiaire pour le deuxième. (HP et Pi)
Pour les détendeurs haut de gamme, bien que le premier étage soit déjà compensé, il est nécessaire de compenser le deuxième étage pour tenir compte des chutes de pression qui ne manquent pas de se produire dans le tuyau d’alimentation.
La compensation consiste à équilibrer les forces dues aux pressions qui s’exercent sur un clapet de façon à rendre son fonctionnement indépendant de la pression d’alimentation.
Il existe 2 principaux types de compensation :
– Par une buse mobile : surtout utilisée au premier étage. La haute pression qui appuie sur la buse n’a que des composantes opposées perpendiculaires à son axe et qui s’annulent. Il n’existe théoriquement aucune composante dans l’axe qui tendrait à ouvrir ou fermer ce type de clapet.
– Par une chambre de compensation : utilisée aussi bien au 1er qu’au 2e étage. La pression d’alimentation a tendance à ouvrir le clapet mais elle le traverse pour aboutir dans une chambre fermée où elle exerce une pression inverse qui a tendance à le fermer. Sous réserve que les surfaces soient égales la force résultante tendant à ouvrir ou à fermer ce clapet est nulle.

Remarques :

– Contrairement à ce que l’on écrit trop souvent, ce n’est pas une membrane qui est compensée, mais c’est toujours un clapet.
– La pression intermédiaire ne dépend plus que de la pression ambiante.
– Un 2e étage compensé est généralement alimenté par un 1er étage compensé.

Questions / Réponses

– Pourquoi est-il nécessaire de compenser les clapets.
Pour les rendre indépendants des variations de leur pression d’alimentation.
– En quoi consiste la compensation d’un détendeur ?
À équilibrer les forces dues aux variations de pression qui agissent sur le clapet.
– Pourquoi est-il parfois nécessaire de compenser le 2e étage d’un détendeur.
Pour que le 2e étage ne subisse pas les chutes de pression dans le tuyau.
– Pourquoi est-il impropre d’écrire “Détendeur à membrane compensée”
Parce que c’est toujours un clapet et jamais une membrane pas plus qu’un piston qui est compensé.

Planches :

Fiche 03 – La compensation (Annoté) : 03 Principes des compensations An

Fiche 03 – La compensation (Non annoté) : 03 Principes des compensations Na

© CIBPL-FFESSM 2020 Tous droits réservés.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?