Jeunes Robinsons

A l’image de Robinson Crusoé surmontant de nombreuses épreuves pour le bonheur de nombreux lecteurs, les jeunes plongeurs de L’ASSUB de Paimpol se sont lancés avec courage dans l’aventure. Après un an de formation en piscine, il est parfois compliqué de valider les enfants passant leur niveau 1, par quatre plongées en milieu naturel ; de faire plonger de jeunes plongeurs ; de faire participer les membres désirants s’investir dans la vie d’un club, lorsqu’ils ne sont pas encadrants. Partant de ces constats, l’ASSUB a proposé aux enfants mineurs du club, un mini séjour intitulé week-end Robinson. A l’origine, le projet était de faire plonger les enfants en mer et d’être hébergé sur une ile. 18 enfants, 9 encadrants, 3 accompagnateurs et 2 pilotes pendant trois jours sur une ile de l’archipel de Bréhat, le défi était trop petit… Les évènements, le froid et la météo, ont permis aux enfants de découvrir beaucoup plus que la plongée : La solidarité et le courage. Tout a commencé par la dégradation de notre bateau, deux semaines avant le séjour. Devenu inutilisable il était impossible de trouver rapidement un semi-rigide de 22 places. En effet, l’ile servant de base et mis à notre disposition par l’école de voile « Les Glénans » de Paimpol était libre uniquement au week-end de l’Ascension.

C’est alors que les bénévoles de la SNSM de Loguivy se sont alliés à ce projet en se proposant de sauver le stage, en effectuant les navettes entre l’ile et le continent. Ce qui peut sembler un petit geste, a donné à tous l’envie de se battre pour sauver ce projet. Le semi-rigide de notre présidente Nathalie Daniel, mis lui aussi au service de l’association, a permis d’assurer les navettes et de sécuriser par la mer, les sites de plongée. Les lieux de plongée avec départ du bord étant nombreux dans l’embouchure du Trieux, deux minibus, un 4×4 ont été prêté au club par des particuliers. Problèmes logistiques résolus, la météo a aussi tentée de perturber ce séjour : Pluie et mauvais temps avec des éclaircies pendant trois jours. Lors de la première navette en semi-rigide, un grain suivi d’un coup de vent, a trempé en quelques secondes les enfants de la tête aux pieds. Loin de se laisser démoraliser, les jeunes sont rentrés en caleçon dans les minibus en se disant que quelques kilomètres plus loin, les combinaisons de plongées étaient sèches … Pour un temps… De retour de plongée dans une eau à 13 degrés et dans leurs vêtements à peine égouttés, les enfants ont rejoint leur ile où les attendaient des vêtements secs. Le repas chaud, l’accueil et les animations préparés tout au long du séjour par les accompagnateurs ont été une grande source de réconfort. Lorsque la corne de brume résonnait sur l’ile pour l’appel à table, les enfants venaient en footing s’installer. Des jeunes réactifs, ça existe. Par solidarité, les sacs étanches ont été partagés, mettant une joyeuse pagaille dans la répartition des vêtements… Après tout, qui a vu un ado ranger ses vêtements ? Trois jours éprouvants, qui a aucun moment n’a entamé le moral des participants. Trois jours éprouvants, où le rôle de chacun devenait fondamental et fortement apprécié de tous. Pluie, froid, vent, invasion de chenilles dans les tentes et les duvets, planning des activités difficile à tenir par la gestion des imprévus, Yourte emportée par le vent, rien n’a été épargné à ce séjour… Et pourtant, il restera un sacré souvenir… Parce que courage et solidarité sont liés. Parce que nous sommes fiers de nos jeunes plongeurs. Parce qu’ils nous ont montré qu’à l’image des adultes qui les ont encadrés… On pouvait compter sur eux.

Thierry Daveau MF1

assub.fr

Jeunes Robinsons

© CIBPL-FFESSM 2021 Tous droits réservés.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?