Les clubs ont pris l’habitude d’organiser des événements pour animer la vie associative et en profiter, par la même occasion pour financer leurs projets. Ainsi, pendant que certains mettent en place une soirée festive, d’autres vont organiser un vide grenier, une exposition, une soirée de projection ou encore un “loto”.

L’organisation d’un loterie n’est pas toujours aisée pour les clubs au niveau de la logistique, comme par exemple la réservation d’une salle d’une taille suffisante. Aussi, le Comité Bretagne-Pays de la Loire a décidé de venir en aide aux clubs organisateurs en créant le premier “Bing’eau”.

Le principe du “Bing’eau” est simple en mettant à contribution les plongeurs. En voici deux exemples concrets selon le site de plongée :

Pour la plongée en carrière, les plongeurs seront munis d’un bonnet de couleur avec un numéro (les numéros complémentaires sont d’une autre couleur et sont numérotés de 1 à 10 – voir photo ci-jointe). Lorsqu’un plongeur émerge en fin de plongée, le Directeur de plongée note le numéro sur la fiche de sécurité et le clame haut et fort au public réparti au bord de la carrière. Comme pour le Bingo, la première personne à avoir tous les numéros pourra crier “Bing’eau !” et gagner le lot correspondant.

Pour la plongée en mer, il s’agit du même principe excepté que le public ne pourra pas assister au relevage des numéros par le Directeur de plongée. Plusieurs solutions s’offrent alors à lui : soit il communique le numéro via l’application “Bing’eau” qu’il doit télécharger au préalable sur son appareil mobile, soit au retour du bateau il clame haut et fort sur le quai, les numéros relevés.

Afin de garantir le bon déroulement de ce jeu de hasard, plusieurs règles seront applicables dont notamment :
– les plongeurs émergés de manière involontaire (mauvais lestage, perte de palanquée…) ne seront comptabilisés que s’ils sortent de l’eau définitivement. Seule leur émersion finale sera relevée.
– les encadrants qui effectuent plusieurs rotations verront uniquement leur émersion finale comptabilisée.
– pour éviter l’entente entre plongeurs pour favoriser un tirage, les bonnets munis du numéro seront distribués aléatoirement juste avant la mise à l’eau.

Le CIBPL souhaite la pleine réussite de la phase test du “Bing’eau” dans l’espoir de conclure un partenariat éventuel avec la “Française des jeux subaquatiques”.

Le dispositif est mis en place dès aujourd’hui, samedi 1er avril 2017.

Merci pour votre humour et rendez-vous l’année prochaine pour un nouveau Poisson d’avril !

Mise en place du "Bing'eau" pour les clubs

© CIBPL-FFESSM 2020 Tous droits réservés.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?