L’apnée offre une plongée synonyme de détente, relaxation, plaisir de la glisse, liberté de mouvement… Une découverte des milieux naturels ou une exploration de ses capacités physiques et mentales …

Moyen de pénétration dans le milieu aquatique, l’apnée se rencontre dans différentes disciplines sportives : pêche sous-marine, tir sur cible, hockey subaquatique, nage avec palmes,etc.

L’apnée a édicté ses règles, ses compétitions, ses entraînements mais aussi, elle est devenue une fin en soi, sans souci de performance, pour le plaisir des sensations ou de la découverte du milieu, dans le plus pur respect de l’environnement.

Elle a su également s’adapter aux différentes contraintes des lieux de pratique, (mer, lac, piscine, carrière). Des encadrants compétents et passionnés se sont formés afin de répondre à l’attente d’un public en quête de sensations nouvelles, dès 8 ans.

Les disciplines propres à l’apnée deviennent ainsi des arguments suffisants pour un entraînement permettant d’améliorer ses capacités personnelles.

Cinq disciplines fondamentales ont émergé et sont pratiquées dans différentes structures en Bretagne et Pays de la Loire, et en France.

Techniques maîtrisées, connaissance de ses capacités et des consignes élémentaires de sécurité, curiosité, passion partagée, la plongée en apnée mérite bien ce qualificatif de plongée “libre”. La magie peut opérer…

LES 5 DISCIPLINES

L’Apnée Statique

Pratiquée  à faible profondeur, elle permet de travailler le relâchement, les sensations, la concentration. Malgré sa connotation négative de “statique”, elle améliore notablement toutes les autres formes d’apnée.

L’Apnée Dynamique

Déplacement horizontal, également à faible profondeur., avec ou sans palmes. Permet de travailler le palmage, l’hydrodynamisme, la gestion de l’effort, de la vitesse et du temps.

L’Apnée en Poids Constant

Toute situation où le plongeur descend et remonte avec le même lest. Permet de travailler les diverses techniques de compensation, le palmage, le relâchement dans la descente, la préparation mentale et connaître son seuil psychologique de profondeur ou d’oppression pulmonaire.

L’Apnée en Poids Variable

Toute situation où le plongeur descend avec un lest qu’il abandonne à la remontée, généralement avec, soit des gueuses légères, de 5 à 10 kg, ou des gueuses plus élaborées (15 à 30 kg), type “Grand Bleu”(tête en avant), ou genoux (ou pieds) en bas. Permet de travailler le relâchement dans la descente, les techniques de compensation et en alternance avec le poids constant, la progression en profondeur.

Immersion libre

Toute situation où le plongeur s’immerge à la force des bras en tirant sur le câble. Permet de travailler le renforcement musculaire, les sensations de glisse et la confiance en soi.

© CIBPL-FFESSM 2020 Tous droits réservés.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?