Large devices Desktops
Medium devices (tablette horizontale)
Small Devices (tablette verticale)
Small Devices (mobile)

Découvrir l'Archéologie Subaquatique

 

Le but de l'archéologie subaquatique est d'inventorier et d'identifier, en fouille, les sites à caractère préhistorique ou historique. Ils peuvent être maritimes, épaves, ports, lieux de mouillage, ou dans les eaux intérieures, gués, ponts, structures immergées, douves. Les opérations vont de la prospection à la fouille programmée sur plusieurs années. Généralement, les fouilles sont précédées par un sondage qui permet de mesurer l'importance du site, et d'en identifier les données principales.

 

L'archéologie subaquatique dépend des Ministères de la Culture et du Travail. Les lois concernant l'archéologie sous-marine sont celles de décembre 1989 et de décembre 1991.

 

Le matériel utilisé, outre celui nécessaire à la plongée et à la sécurité des plongeurs, consiste généralement en suceuses à eau ou à air, lances à eau, parachutes, matériel de photo et de dessin… Mais la période la plus longue est celle consacrée à l'étude des résultats et la rédaction des rapports consignant les faits observés et leur interprétation que tout titulaire d'une autorisation doit remettre en fin d'année au Ministère de la Culture. Cette période est aussi celle du dessin des objets archéologiques, de la mise au net des plans et des recherches en bibliothèque.

 

Les résultats des fouilles et des sondages de la Commission d'Archéologie sont présentés au public par des expositions, des conférences, des colloques et des publications, notamment des articles dans les Cahiers d'Archéologie Subaquatique.

 

La Commission Régionale d'Archéologie de Bretagne Pays de la Loire est actuellement inactive mais des commissions départementales restent activent, comme dans le Finistère. Pour plus d'information sur cette activité et ses formations, contactez-les ou rendez-vous sur le site de la Commission Nationale d'Archéologie Subaquatique.